Comment savoir qu’on est enceinte une semaine après le rapport sexuel ?

Entre l'attente de la date des règles et l'espoir que le test de grossesse soit positif, de nombreuses femmes traversent une période insupportable. Certaines d'entre elles accordent une grande attention à leur corps. De ce fait, elles s'attendent à ce que les premiers symptômes de la grossesse apparaissent dès le début de la conception. Peut-on constater un symptôme grossesse 1 semaine après le rapport sexuel ?

Les signes précoces de la grossesse

Dans plusieurs forums, on lit généralement des messages de femmes qui prétendent ressentir les premiers signes de grossesse quelques heures seulement après la fécondation. En réalité, il est possible de présenter un symptôme grossesse 1 semaine après le rapport sexuel. Cela peut se constater parfois entre 1, 2, 3, 4 ou 5 jours après les rapports sexuels. Les symptômes les plus courants sont : serrements dans le bas-ventre, douleurs mammaires, nausées, compression ovarienne, fièvre, frissons, gonflement des seins et sautes d'humeur.

Un pressentiment

Il n'y a aucune preuve scientifique en la matière, mais il semble que certaines femmes ont souvent un pressentiment lors du processus d'implantation. Physiologiquement et biologiquement, elles peuvent se rendre compte qu'elles sont fécondées.

Une envie d’uriner fréquemment

Au cours des premiers jours qui suivent l'implantation, les femmes peuvent uriner plus fréquemment. Ceci, en raison d'un relâchement des voies urinaires causé par des niveaux élevés de progestérone. C'est cette hormone qui provoque le tiraillement et la compression du bas-ventre, car elle a  également un effet sur les ligaments.

La fatigue

La fatigue et l'envie de dormir n'importe quand et n'importe où sont parmi les principaux symptômes du début de la grossesse. Ce signe apparaît souvent avant de constater le retard des règles et donne des vertiges aux femmes. Cette volonté de vouloir tout le temps dormir n'a pas d'autre coupable la progestérone.

Les douleurs au niveau des seins

Le mélange d'hormones que l'on constate en début grossesse est responsable des douleurs mammaires chez la femme enceinte. Pour certaines d'entre elles, leurs seins sont si sensibles qu'ils peuvent à peine soutenir leurs vêtements. Cet inconfort s'accompagne généralement d'un élargissement de la poitrine. Même s'il est encore tôt pour parler de conception, le corps de son côté est (déjà) préparé à l'allaitement. Heureusement, on observe souvent une baisse de la douleur pendant la grossesse.

Ces différents signes résument les premiers symptômes de la grossesse 1 semaine après le rapport sexuel. Ceux-ci peuvent apparaître entre le jour de la fécondation et la date attendue pour les prochaines règles. Après cette période, les symptômes à observer sont différents de ces premiers.

Les symptômes de grossesse au premier trimestre

Les symptômes ressentis par les femmes dépendent le plus souvent de leur physiologie personnelle. Cependant, généralement, de nombreuses futures mamans connaissent des nausées, un changement de teint, une perte de cheveux, une modification de préférence alimentaire, etc.

Les nausées

À partir de la deuxième semaine qui suit la fécondation, la femme enceinte peut commencer par avoir des nausées chaque matin. Bien qu'inoffensives, ces envies de vomir peuvent néanmoins paraître très désagréables. C'est un phénomène qui touchent 80% des femmes en état de grossesse, mais qui disparaît dès la douzième semaine.

Dans des cas vraiment rares, soit moins de 3 % des grossesses, des signes de nausées sévères (hyperemesis gravidarum) nécessitent impérativement des soins médicaux. Cette forme grave peut entraîner un déséquilibre hormonal et une perte de poids suite à une déshydratation. Les conséquences sont souvent dramatiques.

Les changements répétés de goûts alimentaires

Bien que l'exemple de la glace au kimchi soit un cliché, il n'en demeure pas moins que les femmes enceintes ont généralement des goûts et des aversions particuliers. Par ailleurs la grossesse est un facteur qui stimule souvent l'envie de manger certains repas particuliers. Ou au contraire, la femme enceinte développe une aversion soudaine pour une nourriture qu'elle a toujours aimée.

Le changement de pigment : tubercules de Montgomery

Au cours des premières semaines suivant la fécondation, les femmes peuvent remarquer des changements sur la peau. Par exemple, le halo dans le sein s'assombrit et les nodules de Montgomery (glandes autour du mamelon) se développent. Chez certaines femmes, des masques de grossesse (taches colorées) apparaissent sur le visage. Certaines femmes pourront même très rapidement voir la ligne médiane (entre le nombril et l'os pubien) brunir et devenir plus visible.

Le retard des règles

En dernière analyse, c'est le retard règles qui déclenche l'idée d'une éventuelle grossesse. Cependant, à ce stade, certaines femmes présentent des saignements mineurs en raison de l'implantation ou d'un déséquilibre hormonal.  Cette apparition soudaine de sang porte généralement à confusion auprès des futures mamans. Toutefois, si le saignement est abondant ou accompagnés de douleurs, vous devez consulter un médecin à temps. Il peut être question d'un avortement spontané ou d'une grossesse extra-utérine.

Quelques leçons de sciences naturelles

Au cours des trois premiers jours, l'œuf se fend en passant dans la trompe de Fallope. Il se divise presque toutes les 20 à 24 heures. Tout d'abord, la première division s'opère en deux cellules identiques, appelées blastomères. 

Puis, chaque cellule se divise deux fois pour former un œuf à 8 cellules. Celui-ci s'ouvre dans la cavité utérine le quatrième jour, après quoi il contiendra 16 à 32 cellules matures. À ce stade, son nom est Morula. Le cinquième jour, l'œuf flotte maintenant dans la cavité utérine et contient jusqu'à 64 cellules, devenant ainsi un blastocyste après la sixième division.

Par la suite, il y a une étape où les cellules sont structurées en deux grands groupes. Des cellules plus grosses se rassemblent au centre et forment des boutons embryonnaires, qui produiront alors un embryon. Le deuxième groupe est constitué des plus minuscules cellules et sera placé en périphérie afin de former le placenta.

L'incubation, le prélude nécessaire à l'implantation

Le sixième jour, l'œuf perd sa couche protectrice. En effet, l'enveloppe se sectionne et l'œuf sort à partir de l'ouverture formée. Habituellement appelé éclosion, ce processus accorde à l'ovule une certaine liberté de mouvement. Il lui permet de commencer la procédure d'implantation (nidation). 

Cette dernière est généralement complète entre le septième et le huitième jour qui suivent la fécondation lors de la période d'ovulation, soit au cours de la deuxième semaine de grossesse. Dès les premières semaines grossesse et à la fin de ce processus silencieux, l'œuf se transforme en embryon. Celui-ci mesure désormais 0,1 mm de long environ.

En bref, les symptômes de grossesse 1 semaine après le rapport sexuel sont dus à des changements hormonaux, similaires aux symptômes prémenstruels. En conséquence, il n'est pas rare de faire des erreurs au cours d'un autodiagnostic. Vouloir anticiper sur les symptômes peut être intéressant, mais cela peut aussi conduire à la déception. Pour être sûr, il vaut mieux attendre que vos règles soient retardées avant de faire un enceinte test grossesse. Les tests sont disponibles en pharmacie.

 

Articles similaires

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Blune
Logo
Enable registration in settings - general