Fausse couche mais finalement enceinte : Comment est-ce possible ?

Plus de 15% de femmes connaissent de fausses couches. C’est un événement qui peut survenir à l’improviste surtout au cours du premier trimestre. Cette perte est souvent éprouvante sur le plan émotionnel et physiologique. Ainsi, la plus grande inquiétude de toutes les femmes après une fausse couche est de savoir quand elles peuvent retomber finalement enceinte ? Avant de répondre à cette question, cet article vous propose une clarification de ce qu’est, une fausse couche.

Qu’est-ce qu’une fausse couche ?

Une fausse couche, par définition, est une interruption spontanée et involontaire d’une grossesse avant la 22ème semaine d’aménorrhée. C’est une situation traumatisante qui fait perdre du poids à certaines femmes, tel un brûleur de graisse. Il existe plusieurs types de fausses couches :

  • Fausses couches précoces : avant la 14ème semaine d’aménorrhée ;
  • Fausses couches tardives : entre la 14ème et la 22ème semaine d’aménorrhée ;
  • Fausses couches isolées : après laquelle la femme a eu d’autres grossesses normales ;
  • Fausses couches à répétition : la femme à 40 ans, a connu au moins trois fausses couches consécutives survenues dans les premiers trimestres avec le même mari.

Après une fausse couche, il faut se nourrir avec de super aliments pour vite reconstituer les cellules. Mais, surtout observer son prochain cycle de menstruation donc sa prochaine ovulation.

Qu’est-ce que l’ovulation ?

Définition

L’ovulation désigne le phénomène d’expulsion d’un ovule  encore appelé ovocyte par l’un des deux ovaires d’une femme. La femme connaît sa première ovulation à la puberté et pratiquement tous les mois jusqu’à la ménopause. Elle intervient au milieu du cycle menstruel. Ce dernier démarre le premier jour des règles et dure entre en moyenne 28 jours, mais souvent compris entre 24 et 34 jours.

Dès le premier jour des règles, commence la phase post-voulatoire ou folliculaire qui s’achève avec l’ovulation qui a lieu entre le 9e jour et le 21e jour après le début des règles. Mais cette ovulation quelle que soit la durée du cycle a lieu le 14e jour avant la fin du cycle.

Ainsi, un cycle de 28 jours, l’ovulation se situe aux environs du 14ème jour avant le prochain cycle.

Qu’est-ce qu’une fausse couche ?

Quelle est le rôle de l’ovulation à la suite d’une fausse couche ?

La période de fécondité

L’ovulation permet de définir la période de fécondité. Or la période d’où de fertilité est la période favorable à une nouvelle grossesse. Elle est calculée en tenant compte de la date d’ovulation. C’est la raison pour laquelle, l’ovulation est très importante pour espérer une nouvelle grossesse. Car sans l’ovulation, il n’y pas de fécondation. La période de fertilité se situe autour du jour d’ovulation. Elle dure environ huit (08) jours.

Pour la déterminer, il faut compter trois (03)  jours avant l’ovulation et deux (02) jours après l’ovulation. Pour tomber enceinte après votre fausse couche, surveillez votre période de fertilité et détectez les signes d’une ovulation prochaine.

Quels sont les signes d’une ovulation après une fausse couche ?

Voici quelques signes que vous êtes en ovulation même quand vous êtes en bonne santé :

  • Douleur de côté avec une légère douleur au bas-ventre ;
  • Ballonnements et crampes abdominales ;
  • Tension et gonflement des seins ;
  • Perte blanche appelée glaire cervicale qui ressemble au blanc d’œuf  frais ;
  • Traces de sang appelées spotting ;
  • Augmentation du désir sexuel ;
  • La température du corps chute juste avant l’ovulation et augmente 24 heures après.

Peut-il avoir une nouvelle grossesse dès la première ovulation ?

Les résultats d’une étude du National Institute of Child Health and Human Development (NICHD),  répondent par l’affirmative à cette question. L’étude concernait un millier de femmes âgées de 18 à 40 ans, ayant connu une fausse couche à moins de deux mois de grossesse. Environ 70 % sont tombées enceintes au premier trimestre. Parmi ces dernières, 53 % ont mené à terme leur grossesse.

Certaines femmes quant à elles ont préféré laissé une période de plus de 3 mois pour tenter une nouvelle grossesse. Plus de la moitié  d’entre elles sont tombées enceintes et ont donné naissance à un enfant. Ces résultats viennent contredire les directives de l’OMS. Selon ces directives, les femmes doivent attendre au moins six mois après une fausse couche avant d’essayer une nouvelle fécondation. Cette recommandation est faite pour garantir que la nouvelle grossesse aille à terme et soit sans complications.

Enfin, vous êtes libre. Vous savez que faire désormais si vous décidez d’avoir une nouvelle grossesse après une fausse couche. Celles qui l’obtiennent ne font pas de miracle. Surveillez votre cops et votre période de fécondité.

Articles similaires

4.3/5 - (3 votes)

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Blune
Logo
Enable registration in settings - general