Quel remède de Grand-mère contre les bouffées de chaleur ?

Les bouffées de chaleur sont redoutées par les femmes à l’approche de la ménopause. Elles peuvent être un véritable défi tant sur le plan physique qu’émotionnel. Comment lutter contre les bouffées de chaleur à l’aide de remèdes naturels ? Voici le programme à trois (3) niveaux de grand-mère pour traverser en toute sérénité cette nouvelle phase de la vie.

Modifier ses habitudes

Pour bien vivre sa ménopause, la première des choses est de l’accepter comme étant une saison de la vie de femme. Les bouffées de chaleur ne sont pas une maladie, mais plutôt un symptôme majeur caractéristique de l’arrêt des règles. Il faut donc apprendre à s’adapter en fonction des nouveaux paramètres de fonctionnement de son organisme. Pour cela, il faudra :

  • Fuir les expositions au soleil et les bains chauds ;
  • Eviter les changements brusques de températures ;
  • Opter pour des vêtements favorisant l’aération du corps ;
  • Se rafraîchir régulièrement le visage et le cou ;
  • Boire régulièrement de l’eau, réfrigérée de préférence.

La prise de poids ainsi que l’augmentation du risque d’accidents cardio-vasculaires sont fréquemment observées lors de la ménopause. La pratique d’une activité physique (vélo, marche, danse, yoga, tai-chi …) permet alors de prévenir ces problèmes chez la femme.

Exploiter le pouvoir des plantes

Les plantes soulageant les bouffées de chaleur de la ménopause peuvent être réparties en deux catégories. Il s’agit des plantes à phyto œstrogènes et les plantes n’en contenant pas. Le choix de l’utilisation de l’une ou de l’autre devra s’opérer en fonction de votre bilan. Les indications d’utilisation de ces plantes doivent être données par un naturopathe.

Les plantes à phyto œstrogènes

Comment lutter contre les bouffées de chaleur à l’aide de remèdes naturels 

Les plus connues sont le houblon, la sauge officinale et la sauge sclarée. Elles réduisent les bouffées de chaleur en régulant la transpiration et l’irritabilité. Le houblon et la sauge officinale sont disponibles sous forme de gélules, de tisanes et de teintures mères. La sauge sclarée quant à elle se présente sous forme d’huile essentielle.

Les plantes sans phyto œstrogènes

L’aubépine et le gattilier sont les plantes les plus utilisées dans cette catégorie. Elles luttent contre l’anxiété, les troubles du sommeil et participent à l’équilibre hormonal. Pour consommer ces plantes, vous avez le choix entre les infusions, les gélules et les teintures.

Jouer sur son alimentation

Un autre moyen de lutter contre les bouffées de chaleur est l’adoption d’une diète appropriée. Il vous faut impérativement distinguer les aliments à favoriser de ceux qui sont à proscrire.

Les aliments à éviter sont ceux qui occasionnent la vasodilatation comme l’alcool, le café, les mets épicés ou brûlants, etc. Le sel et le sucre dans les repas doivent être en infime quantité. Il en est de même des huiles grasses et du beurre. Les aliments industrialisés tels que les frites, chips, sauces et gâteaux doivent être retirés du régime alimentaire.

Pour diminuer considérablement les bouffées de chaleur, les fruits et légumes riches en eau sont à privilégier. Les aliments tels que les fromages, les viandes maigres, les œufs et les poissons sont à intégrer dans l’alimentation. Si vous êtes végétarienne, le colza, le soja, les graines de chia et de lin riches en oméga-3 se révèlent être une bonne alternative aux poissons.

En somme, pour lutter naturellement contre les bouffées de chaleur, il est recommandé de surveiller son alimentation. Il est aussi possible de recourir à certaines plantes.

Articles similaires

4.3/5 - (3 votes)

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Blune
Logo
Enable registration in settings - general