Comment remédier à l’arthrose du pouce ?

L’arthrose est un mal redoutable qui génère de très fortes douleurs. Il en existe de différents types et cet article porte sur l’arthrose du pouce. Même s’il est juste ponctuel, cela n’en demeure pas moins qu’il soit désagréable.

Qu’est-ce que c’est que l’arthrose du pouce ?

L’arthrose du pouce encore appelé rhizarthrose ou arthrose trapézo-métacarpienne est une forme d’arthrose qui touche la base du pouce. Plus précisément, la partie affectée est l’articulation qui se situe entre le trapèze et le premier métacarpien où le cartilage est usé, laissant donc deux os dénudés se frôler l’un à l’autre. C’est justement ce frottement qui est la cause de la douleur intense.

ARTIMIUM-360 vous apporte 6 actifs naturels qui agissent en synergie pour le confort des articulations

La cause de ce problème de santé est une hypersollicitation de l’articulation à la base du pouce. En effet, ce doigt de la main joue un rôle majeur dans la faculté de préhension. Et le cartilage qui recouvre l’extrémité des surfaces articulaires favorisant un glissement harmonieux entre elles finit par atteindre l’usure généralement à partir d’un certain âge.

C’est pour cette raison que  l’arthrose trapézo-métacarpienne atteint souvent les individus de la quarantaine en l’occurrence les femmes. Toutefois, d’autres facteurs peuvent jouer des rôles clés dans la genèse de ce mal. Il s’agit notamment des problèmes de surpoids, d’une histoire traumatique ou de l’hérédité.

Quels sont les symptômes de la rhizarthrose ?

Comme tout type d’arthrose, le premier symptôme de la rhizarthrose, c’est la douleur qui peut parfois être importante et même invalidante. On remarque aussi le gonflement de l’articulation à la base du pouce et des difficultés pour pratiquer du sport ou exercer n’importe quelle activité.

Cela s’accompagne de perte de force et de raideur. Certaines fois, la proéminence osseuse est vraiment visible et la déformation du pouce est palpable. On rencontre également des cas où les patients d’arthrose de pouce expérimentent la subluxation ou des phénomènes d’instabilité

Comment traiter l’arthrose trapézo-métacarpienne ?

Le diagnostic de l’arthrose du pouce se fait après la consultation au service de rhumatologie à l’hôpital. Le spécialiste contacté peut tirer ses conclusions à base :

  • De radiographies ;
  • D’échographies ;
  • D’IRM ;
  • Ou d’examens physiques. 

En effet, la percussion du nerf dans le poignet et l’avant-bras reproduit les symptômes de même que la mise en flexion du poignet. Le médecin pourra choisir l’examen clinique le plus approprié en fonction du profil du patient. Par ailleurs, différents traitements sont possibles pour soulager et pour guérir l’arthrose du pouce. Au nombre de ces derniers, il y a le traitement médical et le traitement chirurgical.

ARTIMIUM-360 vous apporte 6 actifs naturels qui agissent en synergie pour le confort des articulations

Traitement médical de l’arthrose du pouce

En première intention, le médecin prescrira au sujet souffrant de la rhizarthrose, un traitement à base d’anti-inflammatoires et d’antalgiques. Cela permet de soulager durablement les épisodes de douleurs. Néanmoins, ce type de traitement ne pourra pas corriger la maladie ni arrêter son évolution.

Traitement chirurgical de l’arthrose trapézo-métacarpienne

Pour des douleurs trop intenses ou pour de la gêne fonctionnelle, une opération chirurgicale s’avère donc indispensable. Vous pouvez envisager une trapézectomie qui consiste à retirer définitivement l’os du trapèze qui est altéré. Sinon, vous pourriez faire une prothèse du pouce. Cela vise à remplacer par un implant prothétique, les os atteints par l’arthrose du pouce.

ARTIMIUM-360 vous apporte 6 actifs naturels qui agissent en synergie pour le confort des articulations

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Blune
Logo
Enable registration in settings - general