L’arthrose : de quoi s’agit-il ?

L’arthrose est considérée comme une maladie du cartilage. Ce dernier est un tissu nacré et lisse qui recouvre l’os en jouant un rôle d’amortisseur. Il le protège des frictions et favorise une répartition uniforme du poids sur l’articulation. En cas d’arthrose, un déséquilibre est créé, ce qui cause lentement une usure du cartilage. Ce dernier devient plus fragile et plus mince et a ainsi du mal à jouer son rôle d’amortisseur des pressions sur les articulations. Quant à l’os devenu vulnérable, il commence alors à s’épaissir engendrant entre autres des protubérances osseuses qu’on appelle ostéophytes.

Les symptômes de l’arthrose

La douleur est le symptôme le plus connu et le plus manifeste de l’arthrose. Cependant, elle n’est pas la seule. Ainsi, on peut ressentir souvent au réveil une sensation de raideur et de manque de souplesse au niveau de l’articulation. Elle peut aussi provoquer des poussées ou épisodes inflammatoires qui constituent la résultante de la fragilisation et de la destruction des fragments de cartilage ayant été détachés. On note également comme symptôme des déformations au niveau des articulations.

Les causes de l’arthrose

Le cartilage se fragilisant au fil du temps, le risque de souffrance d’arthrose augmente également avec l’âge. Ses causes exactes ne sont toujours pas connues, mais en revanche, on connaît certains facteurs de risques comme :

  • Le diabète ;
  • La goutte ;
  • La maladie de Wilson ;
  • L’hémocrhomatose…

Il y en a également d’autres qui pourront être évités comme le surpoids ou l’obésité qui sont la cause de l’arthrose du genou, les mauvaises postures, le tabagisme ainsi que l’absence d’activité physique régulière.

On distingue par ailleurs deux types d’arthrose. : l’arthrose primitive et l’arthrose secondaire.

Les symptômes de l’arthrose

L’arthrose primitive

L’arthrose primitive est apparemment sans cause et surgit généralement après l’âge de 50 ans. Elle touche plus les femmes. Quant à l’arthrose au niveau des mains et des genoux, elle peut s’expliquer par une prédisposition génétique.

L’arthrose secondaire

L’arthrose secondaire résulte quant à elle de différents facteurs mécaniques qui causent des dommages au niveau du cartilage. Il peut s’agir de gestes répétés souvent dans le cadre du travail. En effet, certaines positions adoptées au quotidien dans le cadre du travail sont susceptibles d’engendrer de microlésions à la base de la fragilisation des articulations. C’est le cas des activités qui exposent à des vibrations mécaniques comme celles d’un marteau-piqueur par exemple. Il en est de même pour les métiers où les travailleurs sont par exemple obligés de se mettre à chaque fois sur les genoux.

Par ailleurs, l’arthrose secondaire peut résulter également d’une entorse ou fracture sévère, de petits traumatismes liés à une activité sportive assez intense, d’anomalies squelettiques…

En somme, l’arthrose est une affection qui touche les articulations, que ce soit au niveau des mans, du cou, du genou, de la hanche… Elle est source de douleur et on en distingue deux types. Les facteurs à risque varient dans chaque cas. Dans le cadre de l’arthrose primitive, les causes peuvent être liées à des prédispositions génétiques. Dans celui de l’arthrose secondaire, elle résulte de différents facteurs mécaniques qui endommagent le cartilage.

Articles similaires

4.3/5 - (3 votes)

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Blune
Logo
Enable registration in settings - general