Douleurs sous côte gauche irradiant le dos : quelles causes et quels traitements ?

Les douleurs sous côte gauche irradiant le dos peuvent parfois être gênantes. Pire, elles peuvent cacher des maladies silencieuses graves. Voici les informations essentielles à connaître pour consulter au plus vite un médecin, lorsqu’elles surviennent.

Les maladies que révèlent les douleurs sous-costales gauche

Les douleurs sous côte gauche irradiant le dos peuvent dans de nombreux cas révéler la présence de plusieurs pathologies. On pourrait citer entre autres :

  • Le gonflement du côlon ou colite ;
  • L’inflammation du pancréas ou pancréatite ;
  • L’hydronéphrose ;
  • La tuberculose.

Les problèmes rénaux, les kystes, le cancer du rein, l’occlusion intestinale sont, tout autant, des maladies qui pourraient engendrer des douleurs sous-costales gauche.

Les organes qui sont susceptibles d’être touchés

Une douleur intense sous côte gauche irradiant le dos est souvent le signe d’un dysfonctionnement de plusieurs organes importants du corps. Il s’agit du foie, de la rate, du pancréas, du rein gauche et d’une partie du côlon.

Les moyens de diagnostic des douleurs sous-costales gauche

Avant de connaître l’origine exacte des douleurs sous côte gauche irradiant le dos, vous devez aller en consultation. Le spécialiste peut demander des examens afin de situer avec précision la nature des maux. En règle générale, c’est une échographie abdominale qui est prescrite pour permettre au spécialiste de déterminer l’organe mis en cause et la pathologie présente.

Au même moment, le professionnel de santé peut effectuer une prise de sang dans le but de réaliser un bilan hépatique. Cependant, il est recommandé d’aller voir un médecin aussitôt que vous ressentez les douleurs sous-costales gauche. Vous n’avez pas besoin d’attendre qu’elles irradient le dos ou qu’elles deviennent persistantes.

Les moyens de diagnostic des douleurs sous-costales gauche

Les traitements des douleurs sous-costales gauche

Les maladies des douleurs sous-costales gauche nécessitent chacune un traitement spécifique. De la colique hépatique à la cholécystite aiguë en passant par l’angiocholite et les tumeurs hépatiques, etc., les méthodes de soins diffèrent. En cas de voie cardiaque, il faut tout simplement traiter l’insuffisance cardiaque. Pour guérir les tumeurs hépatiques, au préalable, il faut effectuer un bilan complet afin de pouvoir sélectionner le traitement adapté entre la chirurgie et les médicaments. De nombreuses informations sont disponibles à cet effet sur les blogs santé.

La colique hépatique

Pour traiter la colique hépatique, il faut s’occuper de la vésicule biliaire, dont le dysfonctionnement provoque le mal. Par précaution, une intervention chirurgicale est souhaitée pour enlever l’organe malade.

La cholécystite aiguë

Dans un premier temps, il faut garder le patient en hospitalisation, pour lui administrer une antibiothérapie. Ensuite, on devra procéder à la cholécystectomie (enlèvement de la vésicule biliaire).

L’angiocholite

En ce qui concerne l’angiocholite, le processus du traitement est le même. Après l’antibiothérapie, il faut passer par l’intervention chirurgicale pour ôter le calcul de la voie biliaire principale.

La colite

Pour venir à bout de la colite, on peut associer une réhydratation par exemple lorsque survient une diarrhée importante. Puis, on poursuit en administrant une supplémentation en vitamines et divers nutriments.

L’hydronéphrose

Si cette maladie liée aux douleurs sous-costales gauche irradiant le dos est d’origine congénitale, elle devra nécessiter une intervention chirurgicale. Le but sera de corriger au maximum les défaillances anatomiques.

En définitive, les douleurs sous côte gauche irradiant le dos ne sont pas irrémédiables, si vous consultez un médecin au plus tôt.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Blune
Logo
Enable registration in settings - general