Quel remède de grand-mère contre les odeurs intimes ?

Les odeurs intimes représentent l’un des symptômes qui inquiètent le plus souvent les femmes. Elles constituent l’un des motifs les plus fréquents de consultation en gynécologie. D’autres symptômes comme les pertes, les brûlures et démangeaisons vaginales peuvent les accompagner. Des remèdes naturels existent et la plupart du temps, il ne faut pas chercher bien loin. Les remèdes de nos grand-mères peuvent constituer la solution.

L’ail, un incontournable

L’ail est un ingrédient très souvent sollicité dans le cadre de différents remèdes naturels. Il intervient sur plusieurs plans notamment dans la lutte contre la perte de cheveux. L’ail est également important pour lutter contre les odeurs intimes. Tout d’abord, il faut savoir que l’ail est efficace contre les mycoses et les bactéries. Ses effets sur les microbes et champions susceptibles de perturber la flore vaginale sont assez puissants. Il permet de ce fait de maintenir les probiotiques performants grâce à l’inuline qu’il renferme.

Pour se servir de l’ail dans la lutte contre les odeurs intimes, il faut le consommer par voie orale. Il se prend cru et une fois présent dans l’organisme il fait du bien à la flore intestinale et à la zone intime. Généralement, il est recommandé d’ajouter l’ail dans les repas pour profiter de ses vertus. Dans le cas où vous ne souhaiteriez pas mâcher directement cette plante potagère, vous pouvez la hacher et la mettre en macération dans de l’eau pendant toute une nuit. Au réveil, buvez l’eau. Pour ce qui est de la quantité d’ail, une ou deux gousses suffisent largement.

L’ail ne doit en aucun cas être appliqué directement sur la partie intime. Même si ce procédé permet de traiter directement l’endroit concerné, il est très risqué et peut créer plus de problèmes.

L’ail est également important pour lutter contre les odeurs intimes.

Le yaourt, un remède efficace

Comme au niveau de l’intestin, la partie intime est composée de bactéries positives. Plus précisément, à l’entrée de la vulve et du col de l’utérus se trouvent des probiotiques. Ces derniers sont d’un grand avantage pour la santé. À l’état naturel, les probiotiques se retrouvent dans les aliments fermentés notamment le yaourt. Le yaourt peut se prendre par voie orale. Il suffit d’en prendre quelques pots pour faire un grand bien à la flore vaginale et aussi à celle de l’intestin. Une consommation régulière peut être recommandée pour maintenir un réel équilibre au niveau de la zone intime.

Comme vous le trouverez sur de nombreux blogs santé, le yaourt peut également être appliqué localement. Le but reste et demeure de lutter contre les odeurs intimes et une revitalisation du microbiote vaginal. Pour l’application, il suffit de mettre du coton propre ou un tampon à l’intérieur du produit laitier et de le mettre ensuite dans la partie intime. Une heure après, il peut être retiré. Pour un meilleur résultat, il est recommandé d’appliquer la méthode pendant deux semaines au moins 2 fois par jour.

Les feuilles de margousier

Bien connu sous le nom de neem, le margousier est un arbre avec de nombreuses vertus. Il fait inéluctablement partie des super aliments qui se consomment. Pour la lutte contre les odeurs intimes, ce sont ses feuilles qui vous seront utiles. Ces dernières sont très efficaces contre les champions. Il faudra juste :

  • Les faire chauffer pendant 3 minutes environ ;
  • Laisser refroidir après avoir coupé le feu ;
  • Réduire les feuilles en poudre ;
  • Ajouter une cuillère à soupe d’eau dans 20 g de poudre de feuille de neem pour obtenir une pâte ;
  • Appliquer le mélange sur la zone intime.

Articles similaires

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Blune
Logo
Enable registration in settings - general