Spasfon ou Doliprane : que choisir en cas de cystite et d’infection urinaire ?

La cystite ou infection urinaire se caractérise par l’inflammation aiguë ou chronique de la vessie. Les hommes peuvent en être victimes, mais elle touche en particulier les femmes. De nombreux traitements naturels existent pour en venir à bout. Cependant, le moyen le plus rapide pour calmer la douleur générée demeure l’utilisation d’un antalgique tel que le doliprane ou d’un antispasmodique comme le Spasfon. Voici de plus amples détails sur le sujet.

Généralités sur la cystite

La cystite est une infection urinaire qui se situe au niveau de la vessie. Cette infection peut être aiguë ou chronique. Dans la majorité des cas, elle est causée par la bactérie Escherichia coli. Présente au niveau du tube digestif. Cette bactérie pénètre dans l’urètre, pour ensuite se loger dans la vessie où elle se multiplie.

En raison de la faible longueur de l’urètre de la femme, la cystite est plus présente chez elle que chez l’homme. Le risque de contracter cette infection est d’autant plus grand en cas d’utilisation de spermicides lors des rapports sexuels. Il en est de même pour les personnes sujettes à une incontinence ainsi qu’à une stase urinaire. La baisse d’œstrogènes chez la femme ménopausée peut également entraîner ce type d’infection.

Les symptômes de la cystite

L’infection urinaire peut se manifester de plusieurs manières. Vous pouvez ressentir un besoin impérieux d’uriner et des sensations de brûlure dans les voies urinaires lors de la miction. L’urine peut être trouble et avoir une mauvaise odeur. Dans de rares cas, la présence de sang peut également être constatée dans les urines. Vous pouvez aussi avoir une fièvre généralement suivie d’un malaise.

Il se peut aussi que vous ressentiez des douleurs au bas ventre. À l’affût de l’un ou l’autre de ces symptômes, il est essentiel de consulter rapidement un médecin. La consultation permet d’éviter la complication de la maladie et peut se faire chez un gynécologue ou un médecin généraliste

Les traitements médicamenteux de la cystite

Les traitements médicamenteux de la cystite

Lors de la consultation et selon la gravité des symptômes, le médecin peut vous délivrer une ordonnance pour des médicaments spécifiques. Le plus souvent, deux catégories d’antibiotiques sont préconisées pour venir à bout des brûlures urinaires. Il peut vous prescrire un traitement de courte durée. Notamment la fosfomycine qui se prend en dose unique.

Le professionnel de la santé peut aussi vous suggérer un antalgique si vos douleurs deviennent trop intenses. Le Doliprane est recommandé à cet effet, car il permet d’atténuer la douleur aiguë et de réduire la fièvre. L’Ibuprofène peut également être utile contre cette affection. Cependant, le traitement ne doit pas excéder une durée de trois jours.

Pour un résultat plus optimal, certains médecins recommandent le Spasfon. En effet, pour contrer les effets spasmodiques intestinaux, biliaires et vésicaux, ce médicament a le mérite d’être efficace.

En somme, si vous souffrez d’une cystite, vous pouvez recourir au doliprane pour calmer la fièvre et la douleur. Le Spasfon est également une excellente option pour amoindrir la douleur au niveau de la vessie. Dans tous les cas et sur ordonnance du médecin, ces médicaments doivent être associés à un antibiotique.

Articles similaires

4/5 - (4 votes)

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Blune
Logo
Enable registration in settings - general